3 méthodes pour obtenir la résonance dans vos écrits (2/3)

Lire l’article 3 méthodes pour obtenir la résonance dans vos écrits (1/3).

À présent que nous avons vu comment le thème permettait la résonance dans une histoire, voyons une seconde méthode :

2. La résonance par l’arc narratif

Votre personnage connaît une évolution tout au long de votre histoire. C’est un changement progressif et durable dont chaque chapitre est une étape.

Au début, votre personnage possède une faille importante, qui l’empêche d’être heureux. Cela peut être un manque, un défaut important qui nuit à son entourage, une déficience, une addiction…

Cette faille doit être comblée, mais pas forcément comme le personnage s’y attendrait. Il a un désir tout au fond de lui, mais ce désir ne correspond pas à son véritable besoin.

Si par exemple votre personnage est archéologue et se fait sans cesse devancer par son concurrent qui trouve des fossiles de dinosaures inconnus, tandis que lui peine à se faire remarquer avec ses tibias de mammouths, il y a fort à parier qu’il désire par dessus tout trouver un fossile important.

Observons sa faille : si ce qu’il désire dans la vie avant tout est d’obtenir plus de reconnaissance qu’un collègue, on peut considérer que sa faille est d’ordre narcissique. Il faut donc trouver tout ce qui dans sa vie peut refléter ce manque : problèmes de reconnaissance au travail, mais aussi avec le sexe opposé, sûrement un frère ou une sœur qui est d’avantage aimé/reconnu par ses parents.

La faille d’un personnage le pousse à prendre des décisions démesurées, radicales ou irréfléchies.

Son désir qui est “trouver un fossile important”, doit donc se muer en une prise de risque ou un choix radical ou irrationnel.

Et que se présente-t-il justement sur son trajet ? L’élément perturbateur bien-sûr ! Un élément perturbateur qui lui permettra de prendre cette décision radicale qu’il est tout prêt à prendre.

Imaginons par exemple : Il trouve un carnet perdu d’un explorateur du XIXème siècle et celui-ci contient une vieille carte qui mentionne l’emplacement d’un temple jamais découvert au milieu de la jungle : les ruines de ce temple, dit-il, sont peuplées d’animaux qui sont censés avoir disparu.

Non seulement cette découverte lui permettrait d’accéder à la renommée, mais aussi de surpasser son collègue. Il s’imagine bien-sûr la fierté de ses parents et accessoirement, enfin oser inviter l’explorateur⋅trice qui le fait rêver à dîner.

Le désir est donc : “trouver le fossile”, tandis que le besoin est “combler la faille narcissique”.

Tout au long de votre histoire, vous devrez donc vous atteler à la tâche de combler sa faille tout en l’empêchant d’accéder à son désir.

Pour faire ce voyage, il pourrait par exemple embaucher un⋅e apprenti⋅e qui l’admire énormément. Il se fiche complètement de lui⋅elle, car ce n’est pas quelqu’un d’important. Comme il est obnubilé par les personnes “au-dessus” de lui, qui devraient le “combler de reconnaissance”, il en oublie qu’il existe d’autres personnes qui ont besoin de reconnaissance.

Tout au long du voyage, l’apprenti⋅e pourrait se montrer intelligent et aimant⋅e.

Et le temple bien-sûr, pourrait être une énorme déception, un traquenard ou encore un lieu terrifiant.

L’important est que chaque chapitre le fait progresser humainement, tandis que les épreuves s’accumulent.

Je ne vais pas parler ici de toutes les autres techniques qui permettent de créer des péripéties, du rebondissement, etc., ce sera le sujet d’un autre article. Ici, la résonance sera permise par l’histoire qui se glisse en parallèle et permet au personnage d’évoluer : c’est l’arc narratif.

--

--

Sophie Gauthier vous enseigne l'écriture créative sur Contentologue.com

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store